Provincial government partners with private sector to create digital lab

Provincial government partners with private sector to create digital lab

FREDERICTON (GNB) – The provincial government is partnering with TechImpact to work towards making New Brunswick the first truly digital government in North America.
 
The partnership will create a digital hub for public services in the province and will help transform the way people access government information by using technology to deliver services that put the user first and give them the smartest and most cost-effective service possible.
 
“This is an opportunity for us to attract technical experts and companies to New Brunswick, create jobs and develop highly-secure services for global markets,” said Premier Brian Gallant, who is also minister responsible for innovation. “As we attract new types of jobs to New Brunswick, like the 1,000 jobs recently announced in partnership with BMM, we want to become a truly digital province.”
 
The provincial government and the private sector will partner on a digital lab project which will develop a common vision for a secure and open digital future for New Brunswick, launch an open data initiative and create a digital service accelerator. Developing digital services and increasing the government’s capacity in the digital space is expected to save taxpayers, businesses and the public millions of dollars over the next decade and is part of the government’s plan to address fiscal challenges and foster economic growth.
 
“We are excited to partner with the government and with the many supporters in our business community who would like to see New Brunswick become home to world-class innovation,” said Ed McGinley, CEO of TechImpact. “The digital space presents tremendous opportunities for government to transform how it interacts with New Brunswickers and we are pleased to be leading this initiative with our Government of New Brunswick partners. Our goal is to develop digital solutions that will make every day things better for New Brunswick residents and make our companies the world’s recognized experts in this space.”
 
The partnership will provide a platform to foster innovation in New Brunswick by bringing together expertise from the public and private sector. The unique nature of this initiative is intended as a catalyst to attract some of the best and brightest in the information communication technology sector to New Brunswick. It is intended to accelerate job growth and investment in the sector while lowering costs for taxpayers.
 
TechImpact is a collaboration of local technology business leaders. Their mission is to help our region embrace IT literacy and innovation as the cornerstone of our future prosperity. TechImpact’s strategy has five interrelated pillars: developing our workforce; building businesses; working with government; fostering innovation and celebrating successes.
 
01-10-15
 
MEDIA CONTACT(S):
Jean-François Pelletier, corporate communications, Executive Council Office, 506-453-3030.
Ed McGinley, CEO, TechImpact, 506-452-7519.


Le gouvernement provincial s’associe au secteur privé pour mettre sur pied un laboratoire numérique

FREDERICTON (GNB) –  Le gouvernement provincial s’associe à TechImpact en vue de devenir le premier véritable gouvernement numérique en Amérique du Nord.
 
Le partenariat permettra de mettre sur pied un centre numérique pour les services publics offerts dans la province et il aidera à changer la façon dont le public accède aux renseignements gouvernementaux grâce à une technologie de prestation de services qui privilégie l’utilisateur et qui lui offre des services des plus intelligents et des plus économiques qui soient.
 
« Il s’agit d’une belle occasion pour nous d’attirer des experts techniques et des entreprises au Nouveau-Brunswick, de créer des emplois et de mettre sur pied des services hautement sécurisés pour les marchés mondiaux », a déclaré le premier ministre, Brian Gallant, qui est également ministre responsable de l’Innovation. « En attirant de nouveaux types d’emplois au Nouveau-Brunswick, comme les 1000 postes annoncés récemment grâce au partenariat avec BMM, nous voulons devenir une province entièrement numérique. »
 
Le gouvernement provincial et le secteur privé travailleront de concert à un projet de laboratoire numérique, qui aura pour tâches d’élaborer une vision commune d’un avenir numérique ouvert et sécurisé pour le Nouveau-Brunswick, de lancer un projet de données ouvertes et de créer un accélérateur de services numériques. L’élaboration de services numériques et le renforcement de la capacité du gouvernement dans l’espace numérique devraient permettre aux contribuables, aux entreprises et au grand public d’économiser des millions de dollars au cours de la prochaine décennie. Ces mesures font partie du plan du gouvernement visant à relever les défis financiers et à stimuler la croissance économique.
 
« Nous sommes ravis de collaborer avec le gouvernement et les nombreuses personnes de notre milieu d’affaires qui aimeraient que le Nouveau-Brunswick devienne un centre d’innovation de renommée mondiale », a affirmé le président-directeur général de TechImpact, Ed McGinley. « L’espace numérique présente des possibilités incroyables pour le gouvernement de transformer sa façon d’interagir avec les Néo-Brunswickois, et nous sommes heureux de diriger ce projet avec nos partenaires du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Notre objectif est de trouver des solutions numériques qui faciliteront les activités quotidiennes des résidents du Nouveau-Brunswick et de faire de nos entreprises des spécialistes reconnus à travers le monde dans ce domaine. »
 
Le partenariat servira de base pour stimuler l’innovation au Nouveau-Brunswick en réunissant des experts du secteur public et privé. Le caractère unique de ce projet a pour but de servir de catalyseur en vue d’attirer certains des esprits les plus brillants du secteur des technologies de l’information et des communications au Nouveau-Brunswick. Il vise à accélérer la création d’emplois et l’investissement dans ce secteur, tout en réduisant les coûts pour les contribuables.
TechImpact est le fruit d’une collaboration entre des chefs d’entreprises technologiques locales. Sa mission est d’aider notre région à s’ouvrir à l’alphabétisme numérique et à l’innovation en tant que pierres angulaires de notre prospérité future. La stratégie de TechImpact repose sur cinq piliers interdépendants : renforcer la main-d’œuvre; bâtir les entreprises; collaborer avec le gouvernement; favoriser l’innovation; et célébrer les réussites.
 
01-10-15
 
RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :
Jean-François Pelletier, communications gouvernementales, Bureau du Conseil exécutif, 506-453-3030.
Ed McGinley, président-directeur général, TechImpact, 506-452-7519.

Alston Calls for a Cultural Shift

I returned recently from a trip to India. We were there to film part of a new documentary called The Millennial Dream. We wanted to see how millennials and an emerging culture of social entrepreneurship in a city of 1.5 million people could inspire us back home. The documentary records New Brunswick’s journey toward becoming Canada’s mecca for millennials or “digital natives” who want to create and work in impact organizations that aim to improve the world we live in. It’s a bold and necessary vision, especially since, for the first time, deaths now outnumber births in N.B. The constant stream of young people sleepwalking out of our province as soon as they graduate doesn’t help either.

Read the full article at Entrevestor